ÉDUCATION POSITIVE HELLO-BEBE.FR
Auxiliaire Parentale,  Développement,  Education,  Etre Maman,  Eveil,  Intelligence émotionelle,  Parents,  Tous

Top 5 des messages positifs pour un enfant heureux

Suite à ma lecture du livre “Les mères absentes – guérir de l’amour qui vous a manqué” de Jasmin Lee Cori, je me suis dit qu’il pourrait être intéressant de se pencher sur ce dont l’enfant a besoin dès son plus jeune âge pour se développer et être heureux. 

Le titre comporte le terme “mère” mais il est important pour la suite de spécifier que celui-ci désigne toute personne ayant pour rôle d’élever, d’éduquer et de chérir un enfant. 

 

Voici donc le top 5 des messages positifs que l’enfant a besoin de recevoir pour se sentir aimé, compris, épanoui et heureux :

 

1- Je suis heureuse que tu sois là

Les enfants ont besoin de se sentir désirés et précieux pour leurs parents. Cela les aident à être heureux. En effet, s’ils ne craignent pas de prendre leur place, voire de prendre de la place, ils se sentent bien dans leur peau.

S’ils n’ont pas le sentiment sécuritaire d’être le bienvenu ou d’être désiré, les enfants peuvent se mettre à penser qu’il serait mieux qu’ils ne soient pas là. Ils peuvent aussi se sentir terriblement abandonné. Un jeune enfant qui ne se sent pas désiré ne peut pas avoir une base solide.

 

2- Tu m’es cher

Il est important de montrer à son enfant qu’il est estimé et apprécié. S’il a ce sentiment d’être vu pour ce qu’il est et non pour ce que l’on voudrait qu’il soit, il se sentira bien dans sa peau et heureux. En revanche, l’enfant qui n’est pas chéri par ses parents ne se sent pas aimé pour ce qu’il est. Il peut même penser que ses parents l’aimeraient plus s’il était quelqu’un d’autre.

 

3- Je te respecte

Si les parents arrivent à donner à leur enfant le sentiment d’être unique et qu’ils n’essayent pas d’être dans le contrôle de qui il est ou doit être, il se sentira accepter. Chacun doit pouvoir assumer sa personnalité, ses préférences, ses décisions sans avoir peur d’être jugé. Cela permet de se sentir apprécié pour ce que l’on est et accepté dans son unicité.

On ne devrait pas avoir peur d’exprimer et d’assumer son individualité. Si c’est le cas, on se retrouve à essayer d’imiter ou de se conformer aux attentes des autres pour plaire. Si l’enfant n’apprend pas qu’il a le droit d’être qui il est, il ne se l’autorisera probablement jamais et jouera un rôle toute sa vie ou du moins une bonne partie de celle-ci.

Il manquera alors d’estime de lui-même, pourra se sentir honteux ou échouera à réaliser son véritable potentiel. Il risque de se rendre trop accommodant avec les autres et avoir du mal à défendre sa position.

 

4- Tes besoins sont importants à mes yeux. Tu peux te tourner vers moi pour me demander de l’aide

L’enfant a besoin de savoir que c’est important pour ses parents de s’occuper de lui et non pas juste un devoir ou une tâche à faire seulement quand ils ont le temps. L’enfant est une priorité. L’enfant ne doit pas ressentir qu’il doit cacher ses besoins ou y répondre par lui-même.

En effet, si les parents ne répondent pas aux besoins de l’enfant, celui-ci peut se mettre à penser que ses besoins ne sont pas importants, qu’ils sont honteux ou qu’ils représentent un fardeau pour eux. Il se fera alors tout petit et n’osera plus rien demander ou exprimer.

 

5- Je vais te protéger

L’enfant a besoin de se sentir en sécurité. Il doit savoir que jamais vous ne le laisserez dans l’angoisse ou la peur. C’est important pour qu’il n’ait pas peur de découvrir le monde. S’il est apeuré car non sécurisé il peut rester sur lui-même et ne jamais osé se confronter au monde.

Le manque de sécurité peut entraîner chez l’enfant une impression d’être submergé, de se sentir dépassé par la vie. Si pour lui le monde est synonyme de danger ou de souffrance, il ne sera jamais réellement capable de se lancer dans la vie.

 

Mais alors, comment réussir à faire passer les bons messages auprès de son enfant pour qu’il se sente heureux ?

Vous l’aurez compris, les enfants ont besoin de sécurité émotionnelle pour se construire et ce que nous faisons pour eux ou ce que nous partageons avec eux a un impact direct sur leur développement et sur l’adulte qu’ils deviendront.

Quelques clés :

 

Bien comprendre bébé

  • Je pense qu’il est important de comprendre les différents stades de l’éveil et du développement de son enfant. En effet, si vous êtes parés au fait qu’il passera par la période du non ou par celle du jet d’objet par exemple, vous saurez que c’est tout à fait normal qu’il passe par-là et n’aurez pas l’impression que votre enfant vous provoque ou cherche à vous embêtez. Ainsi, vous pourrez mieux gérer les situations. 

 

L’intelligence émotionnelle

  • User d’intelligence émotionnelle et d’empathie seront deux clés qui vous aideront à cela. Vous aurez plus d’aptitude et de patience à vous mettre à sa place, à comprendre ses émotions, ses réactions et donc ses motivations. Garder en tête que même lorsque c’est de manière inappropriée, l’enfant cherche toujours à partager une émotion ou un besoin qu’il a besoin de satisfaire pour aller bien. 

 

Accepter bébé

  • Faire preuve de tolérance 2.0 envers la personnalité, les aspirations et les centres d’intérêt de votre enfant lui permettra de se sentir accepter totalement tel qu’il est. Cela lui évitera de se sentir rejeter ou incompris et lui permettra d’assumer pleinement qui il est ainsi que de développer une bonne estime de lui-même. 

 

User de bienveillance autant que possible

  • Essayer d’éviter les mots blessants ou humiliants qui ont pour seul effet de nier les émotions de l’enfant. “Arrête de pleurer”, “T’es pas beau quand tu pleures”, “Si tu continues ton caprice, tu vas au coin” et tant d’autres phrases qui l’air de rien sont des facteurs de perte d’estime de soi, peuvent être à l’origine d’échec scolaire, d’agressivité, de somatisations, de troubles de l’anxiété ou encore de la dépression. En effet, les mots sont puissants et peuvent complètement détruire ou complètement valoriser une personne. C’est pourquoi il est important de bien les choisir. 

 

Prendre le temps

  • Passer du temps ou partager des activités régulièrement en famille ou avec son enfant est une vraie preuve d’amour. Cela rend le cocon qui l’aide à sortir confiant pour découvrir le monde encore plus sécurisant. Il sent qu’il a de l’importance, qu’il est accepté, qu’il est aimé car sa famille prend le temps d’être avec lui et là pour lui.

 

 

En somme….

Le métier de parents est vraiment un des métiers les plus compliqué du monde mais certainement le plus beau. Il demande de savoir se remettre en question, d’être empathique et donc de réussir à se mettre du point de vue de l’enfant pour l’aider à s’épanouir.

Vous pouvez vous demandez si tel ou tel comportement de votre part est une bonne chose pour sa sécurité affective et son développement. Cela vous permettra d’analyser ce qui va et ce qui ne va pas afin de trouver la bonne marche à suivre en fonction des diverses situations auxquelles vous pouvez être confronté chaque jour. 

Si cela peut vous rassurez, la perfection, comme tout le monde le sait, n’existe pas et “l’erreur est humaine” ! Alors ne culpabilisez pas de ne pas réussir à toujours être bienveillant, empathique ou sécurisant. C’est à force d’expérience que vous trouverez l’équilibre qui convient pour une vie de famille saine et heureuse. 

 

Continuer de lire au sujet de l’éducation, de la parentalité positive ou de l’intelligence émotionnelle :

Auteure du blog hello-bebe.fr Je réponds à vos questions en 24h

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *