réussir son entretien nounou
Auxiliaire Parentale,  Tous

Réussir son entretien pour devenir nounou à domicile

Aujourd’hui je voudrais partager avec vous comment chaque entretien auquel je me suis rendue c’est toujours soldé par une proposition d’emploi. La plupart du temps avant même que je reparte du lieu dans lequel il s’était déroulé. Et ce n’est pas une blague !

Tout d’abord, comme expliqué dans mon article sur “où et comment je trouve mes emplois“, lorsque je me rends à un entretien c’est que je sais déjà que c’est là que je veux travailler alors il ne me reste plus qu’à bien me vendre !

Alors c’est parti pour les 7 choses que je fais pour réussir mes entretiens

1-Choisir ma tenue

On a tendance à penser que “l’habit ne fait pas le moine”, pourtant, et je pense que nous sommes tous d’accord, il y a des tenues à éviter lors des entretiens d’embauche. Quelle image cherche-t-on à renvoyer au juste ?

Personnellement, j’opte toujours pour mon indispensable : le JEAN (non troué), une chemise et des baskets blanches (propres). C’est simple et efficace. La chemise fait un peu plus habillé mais le jean c’est décontracté et s’occuper des enfants 10h par jour en talons c’est pas pratique alors les baskets, je trouve ça plutôt parfait, même pour un entretien. Je ne cherche pas à en mettre plein la vue mais plutôt à renvoyer ce que je suis au fond : sérieuse, simple, cool et propre sur moi. Et oui l’hygiène c’est important, surtout pour les parents qui vont vous confier leur enfant. Le plus : ça les rassurera sur le fait que leur enfant sera toujours propre.

Niveau maquillage, je mets juste du labello et du mascara, pas besoin d’en faire trop à part si c’est ainsi que vous vous sentez bien, bien entendu ! Ce qui compte ensuite, c’est d’être bien coiffée ! Lâché ou attaché peu importe, mais des cheveux propres et peignés seront les bienvenus.

Je me mets également une pointe de parfum et je me brosse les dents ou mâche un chewing gum juste avant de m’y rendre. Rien de plus désagréable pour moi que de parler à quelqu’un qui a mauvaise haleine alors je ne vais pas infliger cela à mes potentiels employeurs.

>>>Bien entendu, tout ces conseils vous les appliquez certainement déjà au quotidien, je vous partage simplement comment je m’apprête pour me rendre à un entretien.

2-Relire l’annonce et les messages échangés

Etant donné que je vais lire des dizaines d’annonces et discuter avec autant de famille, je trouve ça important de bien relire l’annonce et les messages échangés avec celle chez qui je me rends pour l’entretien. Ca m’évitera de me tromper dans les prénoms des enfants ou de parler d’un contrat qui ne correspond pas à ce qu’ils me proposent surtout si ils ont déjà partagé certains détails propres à eux. Cela fait plus sérieux et donc plus investit, ce qui compte lorsqu’on vient proposer nos services pour s’occuper d’enfants.

3-Me renseigner sur les activités possibles dans le quartier où ils habitent

J’aime me renseigner sur les parcs alentours, les bibliothèques, les lectures pour enfants, les ludothèques et tout ce qui s’en suit. Ainsi, lorsque je parlerais de ce que je fais comme activités avec les enfants (point numéro 6), je pourrais déjà dire où je compte les emmener et ce que je compte faire avec eux en activités extérieures pour les éveiller. Par exemple, à la médiathèque qui se trouve à deux minutes de mon lieu de travail à pieds, ils proposent chaque premier mercredi du mois une lecture pour les tout-petits à partir de 18 mois. Le second une projection de 20 minutes pour le même public et tous les après-midi on peut s’y rendre librement et gratuitement pour lire des livres. Forcément, quand on parle de cela, on montre qu’on s’investit, qu’on s’y connaît et qu’on est prête à se déplacer. Même si là, je vous l’accorde, deux minutes c’est vraiment pas la mer à boire !

Après cela dépend de l’âge des enfants dont vous allez vous occuper mais moi, quand je fais un entretien d’embauche c’est toujours pour des nourrissons. En général, il s’agit du premier enfant de la famille alors ils ne s’y connaissent pas vraiment en activités extérieures. Du coup, de leur en parler, de leur faire part de ce que je connais ou ce sur quoi je me suis renseignée les rassurent sur le fait qu’ils vont confiés leur enfant à LA bonne personne.

4-Expliquer mon parcours de vive voix

Bien que j’ai déjà tout expliquer dans mon message lorsque j’ai postulé, je trouve cela bien de reparler de son parcours professionnel. Cela permet de donner plus de détails et d’expliquer les tâches qu’on avait avec les familles précédentes, ce qu’on proposait comme activité, comment cela se déroulait et c’est également à ce moment-là que l’on peut partager nos lettres de recommandations ou les numéros de téléphone de nos précédents employeurs qui appuieront nos propos.

5-Expliquer comment je conçois l’éducation

L’éducation n’est pas la même dans toutes les familles, je m’attache donc à en choisir une qui aura les mêmes valeurs que moi, ainsi lorsque je parlerais d’éducation positive, de la méthode montessori ou de la DME par exemple, je serais comprise et je pourrais “étaler ma science” et ainsi marquer des points en montrant que je m’y connais et que nous voyons les choses de la même manière et que nous serons une équipe en ce qui concernent l’éveil et l’éducation de l’enfant.

6-Parler des activités que j’aime faire avec les enfants en fonction de leur âge

Je pense qu’il est important d’aborder le sujet des activités que l’on compte faire avec les enfants. Cela permet encore une fois aux parents que l’on s’investit, que ce n’est pas seulement du baby-sitting mais bel et bien un accompagnement au quotidien dans le bien-être, l’éducation et l’éveil de l’enfant. J’aime aussi par exemple parler du site Kidiklik, qui est un site sur lequel on peut trouver des activités pour les enfants : spectacles de marionnettes, projection de dessins animés, cirque et tant d’autres choses ! Cela permet de donner une vaste palette d’activités possibles à faire avec les enfants en plus de tout ce que vous proposez déjà au domicile (peinture au doigt, parcours de motricité, atelier cuisine etc).

7-L’attitude

L’attitude que vous allez avoir pendant l’entretien est importante, même si vous êtes stressée, je vous conseille de toujours garder le sourire, et de parler de manière calme. Comme pour tout entretien on évitera les grossièretés et on fera en sorte de bien choisir ses mots. Aussi, le fait de les vouvoyer tant qu’ils ne vous auront pas proposé de les tutoyer sera aussi une marque de politesse, de respect et de bonne éducation. Et un point en plus !

Auteure du blog hello-bebe.fr Je réponds à vos questions en 24h

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *