respect rythme enfant
Développement,  Education,  Eveil,  Parents,  Sommeil de bébé,  Tous

Pourquoi est-il primordial de respecter le rythme de l’enfant ?

Dans un monde à cent à l’heure dans lequel les adultes n’ont pas le temps d’attendre que leurs enfants fassent telle ou telle chose et font tout ou presque à leur place pour aller plus vite, à quel moment prend-t-on le temps de réellement respecter son rythme ?

Respecter le rythme de l’enfant demande de la patience et du temps. Il s’agit également de revoir à la baisse vos attentes et vos exigences pour permettre à l’enfant de se développer sans pression. Un enfant dont le rythme est respecté est un enfant qui fait moins de colère ou de crises de larmes. 

 

1) Voyons ensemble en quoi respecter le rythme de bébé aurait des conséquences sur son comportement :

Généralement, quand un enfant fait une colère, c’est parce qu’il se sent incompris. Le fait de respecter son rythme personnel diminuera donc ses crises. Rien qu’en considérant ce point, nous pouvons nous rendre compte du bonus que cela pourrait être dans notre quotidien que de ralentir le rythme pour se mettre à son niveau. 

En effet, si vous observez votre enfant, vous vous rendrez rapidement compte de la lenteur de ses gestes, de la concentration qu’il lui faut pour faire telle ou telle activité etc. Comparez à un adulte, le petit a besoin d’avoir vraiment du temps pour apprendre des gestes ou faire des choses. Loin d’être une tortue, vous comprenez ce que j’essaie de mettre en lumière. 

 

De cette observation découle plusieurs choses :

  • L’enfant est unique 
  • Il a donc des besoins spécifiques
  • Un rythme personnel
  • Différent d’autrui et surtout de celui des adultes.

 

Respecter son rythme passe donc également par le fait de prendre suffisamment de temps pour qu’il puisse faire les choses. Par exemple, au lieu de lui enfiler son manteau pour partir parce qu’il n’y a pas le temps que lui le fasse, vous pouvez prévoir cinq minutes de plus dans votre planning afin qu’il puisse le faire. Aussi banale que cela puisse paraître à nos yeux d’adultes, cela éliminera une frustration de plus dans la journée de bébé. Moins il y aura de frustrations dans son quotidien, plus il sera serein et les colères se feront moindre.

 

2) Point de vue développement et apprentissages

Son unicité fait que ses apprentissages (acquisition de la marche, du langage, développement moteur etc) se font dans un ordre qui lui est propre. Il faut donc éviter de le comparer à son entourage car chaque enfant se développe à son rythme. C’est pourquoi  par exemple il ne faut pas vouloir “forcer” l’apprentissage de la propreté sous prétexte que les autres enfants de son âge ont déjà commencé ou sont déjà propres. Cela risquerait de ne pas se passer du tout comme vous l’espériez…car oui, CHACUN son rythme !

 

3) L’importance du respect du sommeil

 

Voici un exemple que j’ai vécu et observé plusieurs fois avec un des enfants que je gardais il y a quelques temps : 

Ses parents voulaient qu’il aille se faire couper les cheveux chez le coiffeur et prenaient généralement rendez-vous à un moment où il était difficile d’obtenir l’horaire qui les arrangeaient puisque la semaine était déjà bookée pour le coiffeur. Ils se retrouvaient donc avec des rendez-vous sur l’heure de la sieste de l’enfant. Outre l’importance des siestes chez les tout-petits qu’il ne vaudrait mieux pas sauter, il fallait le réveiller en plein milieu pour le préparer. Souhaitant bien faire, ils le réveillaient juste avant afin qu’il est dormi un maximum. Mais voilà, se faire réveiller en plein milieu de son sommeil, pour se faire lever, changer et emmener en pleine lumière du jour en moins de dix minutes puis à l’extérieur pour se rendre à pied jusque chez le coiffeur c’est agréable pour personne. Il n’avait même pas le temps d’immerger et inévitablement se mettait à hurler en pleurant. Parfois, il ne fallait pas du tout le mettre à la sieste car il allait devoir y aller encore plus tôt. Résultat, il n’en faisait pas du tout. La fatigue que ressentait l’enfant dans ces deux cas se répercutait sur son humeur et son comportement de tout le reste de l’après-midi. Pleures, “non”.. Il n’avait envie de rien. Cela peut arriver de temps en temps d’avoir un impératif sur l’heure de la sieste mais il est important de noter l’importance d’essayer d’arranger son emploi du temps afin de respecter le rythme de bébé.

Pour l’exemple du sommeil que je viens de vous donner, j’ajouterai qu’il est vraiment important de le respecter. Il permet de lutter contre la fatigue physique et nerveuse, contribue à la bonne santé et favorise les apprentissages.

 

En effet, prendre en compte ses besoins et son rythme pour organiser ses journées et ce qu’il soit avec vous ou quelqu’un d’autre qui s’en occupe, est primordial pour son équilibre et assurer des journées sereines. Aussi, cela lui permettra d’acquérir la confiance en soi et en ses capacités pour s’épanouir, apprendre, grandir et accéder à l’autonomie.

 

 

 

Auteure du blog hello-bebe.fr Je réponds à vos questions en 24h

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *