motricité bébé
Activités,  Développement,  Eveil,  Parents,  Tous

5 façons de travailler la motricité de bébé à la maison

Travailler la motricité de bébé et le stimuler au quotidien sont deux choses extrêmement importantes à faire lorsque l’on a un enfant. Voici quelques idées d’activités que vous pouvez faire afin de l’aider à la développer tout en restant à la maison !

 

1- La motricité libre

 

La motricité libre permet de travailler au quotidien la motricité de bébé. De quoi s’agit-il ? De laisser l’enfant libre de ses mouvements afin de lui permettre d’explorer son corps et de se développer en toute confiance. Cette notion fait partie intégrante de la méthode reconnue de Maria Montessori. 

Cela va consister par exemple à laisser bébé sur un tapis d’éveil au lieu de le placer dans un parc ou dans un transat par exemple. Ce simple geste lui permettra de mieux se mouvoir et d’explorer le monde qui l’entoure. 

Pour l’y aider, vous pouvez placer autour de lui des petits jeux aux différentes textures et aux différents bruits adaptés à son âge et à ses capacités. 

Lorsque l’on met en place la motricité libre, on bannit le trotteur qui d’ailleurs a été démontré comme très nocif pour le développement de bébé ainsi que pour sa colonne vertébrale. On bannit également les transats autant que possible bien que l’on conviendra qu’ils sont très pratiques par moment. Comme dans tout, il y a à prendre et à laisser dans cette méthode. 

Vous pouvez par exemple mettre la motricité libre en tant que simple activité et ne pas la mettre en place tout le temps. Un coup bébé est dans son parc, un coup vous prenez une heure pour le laisser se mouvoir par exemple. Il n’y a pas de règles, c’est à chacun de faire comme il veut.

 

2- Parcours de motricité

 

Pour mettre en place un parcours de motricité, vous devez dans un premier temps faire de la place au sol.  Une fois que vous avez libérer un assez grand espace pour y installer un parcours, pensez sécurité. Vous pouvez alors installez des couvertures, des tapis ou encore des dalles de mousse sur le sol afin que bébé ne se fasse pas mal s’il tombe. Ensuite, afin que bébé est une meilleure adhésion au sol et ne glisse pas, je vous conseille de lui ôter ses chaussettes ou de lui faire enfiler des chaussures en fonction de son âge.

 

Ce que vous pouvez utiliser pour créer un parcours de motricité maison : 

 

  • Coussins de tailles différentes : disposez-les par exemple les uns à la suite des autres afin que bébé monte dessus et découvre les différentes textures et matières.
  • Bassines (solides) retournées : Afin que bébé (s’il est en âge), monte dessus afin de sauter.
  • Poufs/petit tabourets/fauteuils/canapé : pour qu’il grimpe dessus et redescende (cela travaille sa force, son équilibre et son agilité).
  • Tunnels en tissu : pour qu’il rampe dedans ou s’y déplace à quatre pattes. Il y en a des pas cher chez Oxybul.
  • Chaises aux pieds suffisamment hauts et espacés : Pour qu’il passe en-dessous.
  • Serviettes : Pour les enrouler et qu’il puisse passer entre un chemin que vous aurez dessiner avec. 
  • Cerceaux/foulards : Pour qu’il saute dans le cerceau ou qu’il marche en équilibre sur le foulard étendu en ligne droite. 

Tant de possibilités avec les objets du quotidien ! A vous de faire preuve d’imagination et d’adapter le parcours que vous créerez à l’âge et au stade de développement de votre bébé. 

 

3- Et que ça glisse !

 

Cet exercice de motricité axé plus précisément sur le développement de la sangle abdominale et la notion d’équilibre de bébé se pratique uniquement si bébé sait déjà  se mettre et tenir assis tout seul. 

Il s’agit de le placer sur une serviette ou une couverture à même le sol et d’attendre qu’il s’assoit. Une fois que c’est fait, tirez doucement la serviette afin de vous déplacer un peu partout dans la pièce ou dans la maison.

Bébé doit alors se contracter et faire en sorte de ne pas tomber pour rester assis. C’est une activité amusante qui vous fera rire tous les deux tout en l’aidant à développer sa sangle abdominale et à appréhender la notion d’équilibre. 

Pour plus de sécurité, je vous conseille de mettre un petit coussin derrière lui sur la serviette. Ainsi s’il tombe en arrière, il ne se fera pas mal à la tête. 

En fonction de son âge, vous pouvez plus ou moins accélérer le rythme. 

 

4- Le mythique cheval

 

Tout le monde connaît le jeu du “au pas, au trop, au galop!” n’est-ce pas ? Bien plus qu’un jeu, cela peut être utiliser en temps qu’activité de développement de la motricité de votre petit bout. 

Cette activité est également à pratiquer uniquement si bébé s’est déjà se mettre et tenir assis tout seul.

Asseyez bébé sur vos genoux face à vous et en fonction de son âge, tenez lui sous les bras ou alors les mains et c’est parti. 

On commence au pas, on accélère le rythme légèrement pour imiter un cheval au trop et on finit par imiter le galop. Je vous conseille de faire durer chaque rythme que quelques secondes afin de ne pas trop secouer bébé. 

Vous l’aurez compris, ce jeu permet de travailler avec bébé sur les rythmes.

Dans le même genre, quand ils savent marcher et qu’on est en balade ou au parc par exemple, j’aime bien jouer avec eux de cette façon : 

On se met côte à côte et je dis “on marche tout doucement comme des fourmis”. On se met à faire des tout petits pas puis je dis “on marche comme de grands” et du coup on marche normalement et d’un coup je dis “on court, on court très vite!” etc. Ce jeu est amusant car ils doivent suivre le rythme mais ils n’attendent qu’une chose c’est le moment où je dis “on court on court très vite!”. Fou rire garanti !

 

5- Les bulles de savon 

 

Pour attirer l’attention des enfants et les amuser, quoi de mieux que de souffler des bulles de savon dans les airs ? Ils en sont fans et ceux peu importe qu’ils soient tout petits ou en âge d’aller à l’école. 

La seule différence, c’est que s’ils sont tout-petits et ne savent pas encore se mouvoir ils vont simplement les suivre des yeux quand les plus grands vont leur courir après pour avoir la satisfaction de les percer. 

Cette activité permet de développer la perception de l’espace mais aussi les sens que sont la vue et le toucher. 

 

Et vous ? Quelles activités mettez-vous en place pour travailler la motricité de bébé ? Avez-vous déjà testé la motricité libre ? Laissez-nous votre expérience en commentaire ! 

À très vite, 

Maïlys

Auteure du blog hello-bebe.fr Je réponds à vos questions en 24h

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *