régurgitations bébé
Alimentation,  Allaitement,  Nourrisson,  Santé,  Tous

Comment éviter les régurgitations de bébé ?

Les régurgitations sont choses courantes chez les nourrissons mais disparaissent généralement avant leur douze mois. Elles ne sont pas synonyme de maladies comme le RGO par exemple dont je traiterai dans un prochain article.  

Elles sont dues d’une part à un système digestif immature et de l’autre au fait que bébé ne s’alimente qu’avec des liquides.

 

Pourquoi dit-on que son système digestif est immature ? 

 

Le système digestif mature

L’oesophage est l’organe qui est sensé permettre aux aliments d’arriver dans l’estomac. L’estomac a ensuite pour mission de les désinfecter et de les stocker avant de les envoyer petit à petit vers l’intestin grêle. 

Un muscle en forme d’anneau appelé le cardia, se situe entre l’oesophage et l’estomac. Celui-ci se contracte comme pour refermer l’estomac et empêcher aux aliments de remonter vers la bouche.

 

Le système digestif immature

Pour bébé, c’est différent. Son cardia ne sait pas encore bien se contracter et laisse donc passer du lait, ce qui cause les dites régurgitations. Quelques semaines ou mois après la naissance, le cardia sait se contracter et garder l’estomac “fermé” et c’est seulement quand il y arrive que les régurgitations cessent. 

 

À quel moment surviennent les régurgitations ? 

Généralement, les régurgitations surviennent après avoir mangé et se manifestent chez en moyenne 40% des bébés. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, elles sont principalement composées de suc gastrique et de salive et ne contiennent qu’une petite quantité de lait. Ces régurgitations n’ont aucun impact sur le développement et la croissance des nourrissons. 

Ce n’est que lorsque bébé régurgite plusieurs fois par jour, d’assez grosses quantités qu’il est nécessaire de régulièrement le peser. Si c’est le cas de votre bébé, je vous invite à consulter votre pédiatre. 

 

biberon régurgitation

 

Comment éviter les régurgitations de bébé ?

  • Toujours lui faire faire le rot après avoir mangé (allaitement ou biberon). Cela permet d’expulser l’air qu’il a avalé pendant qu’il tétait
  • Faire des pauses pendant le repas afin qu’il puisse roter
  • Lui donner des quantités raisonnables de lait à chaque repas. Si il est suralimenter, il y a plus de chance que le lait “déborde” puisque son cardia ne le retiendra pas dans l’estomac
  • Favoriser les biberons et les tétines anti-coliques comme ceux de chez MAM
  • Lorsque bébé est nourri au biberon, il est possible de lui donner du lait épaissi ce qui peut limiter les risques de régurgitations
  • Quand bébé a très faim, il tète goulument et boit très vite inspirant ainsi beaucoup d’air. Privilégier donc le fait de le nourrir avant qu’il soit affamé pour limiter l’absorption d’air 
  • Quand bébé a fini de manger et qu’il a fait son rot, maintenez-le dans une position où il est droit. Par exemple, dans un transat ou dans vos bras. 

 

allaitement régurgitation

 

Quand consulter ?

 

  • Bébé dort mal et semble se tordre et gémir pendant son sommeil
  • Il pleure beaucoup entre ses repas 
  • Sa température indique qu’il fait de la fièvre
  • Bébé semble avoir des problèmes de croissance
  • Ses régurgitations sont très fréquentes et parfois accompagné de diarrhée 
  • Vous trouvez du sang dans ses régurgitations

 

pleur régurgitation

 

 

Auteure du blog hello-bebe.fr Je réponds à vos questions en 24h

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *