semaine adaptation
Auxiliaire Parentale,  Parents,  Tous,  Trouver une nounou

L’importance de la semaine d’adaptation

Depuis sa naissance, votre bébé n’a cessé de passé du temps avec vous mais la reprise du travail sonne. Vous avez trouvez une nounou et l’idée de la séparation vous inquiète.Le plus dur sera vécu par votre enfant et c’est pour cela qu’il est important d’y aller progressivement. Pour cela, mettre en place une semaine d’adaptation est l’idéal ! 

 

La semaine d’adaptation qu’est-ce que c’est ? 

Il s’agit d’une petite période durant laquelle vous allez permettre à votre enfant de faire connaissance avec la personne qui le gardera, de s’adapter à son nouvel environnement, aux nouvelles couleurs, odeurs et voix qui l’entoureront les prochains mois ou années. Cela va de même pour les nouveaux bruits, nouveaux petits copains si votre enfant est gardé avec d’autres.

C’est aussi à ce moment que la nounou pourra apprendre à connaître et reconnaître bébé et ses besoins. Si la garde se passe à votre domicile, cela lui permettra également de se familiariser avec son nouveau lieu de travail ainsi qu’avec vos habitudes. 

Pour vous, parents, cela vous permettra de mieux appréhender la période de séparation et le stress de confier votre enfant à quelqu’un d’autre, qui plus est, un ou une inconnu (e). La semaine d’adaptation vous permet également de voir comment est la nounou que vous avez choisi avec votre enfant. 

Elle permet de créer un lien de confiance entre la nounou, les parents et l’enfant.

 

A quel période la faire ?

Si cela est possible, mettre en place la semaine d’adaptation avant votre reprise du travail vous permettra d’être disponible pour la réaliser et de retourner au travail plus serein(e).

 

Comment la faire ?

Généralement, la période d’adaptation se fait sur cinq jours mais avec des horaires aménagés. Mais cela peut bien entendu être plus court ou plus long, cela dépend de ce que vous souhaitez mettre en place.

 

Exemple :

J1 : 1h30 et le parent reste

J2 : 4h00 dont 1h avec la présence du parent 

J3 : 1/2 journée dont 30 min avant et après avec le parent

J4 : Petite journée avec les quinze premières minutes avec le parent

J5 : Journée complète le parent reste peu au début et ne revient qu’à la fin de la journée.

Il est conseillé de mettre en place ces cinq jours d’adaptation à cheval sur deux semaines pour voir comment l’enfant réagit au retour chez la nounou après avoir passer à nouveau 24h/24 pendant deux jours avec ses parents. 

 

Pas de semaine d’adaptation, que se passe-t-il ?

Votre enfant lorsqu’il est bébé ne ressent pas spécifiquement la peur de la séparation, cela vient plutôt autour des huit mois. Pour autant, il a ses habitudes, ses repères, ses figures d’attachement et de sécurité qui l’entourent depuis sa naissance. Si du jour au lendemain tout change et ce donc, sans transition, cela peut être un véritable bouleversement pour lui. 

On observe alors un certain stress chez lui, parfois même des troubles digestifs et du sommeil peuvent apparaître. L’enfant est perturbé et cela s’entend même à ses pleures. 

 

En somme, la semaine d’adaptation permet de faire la transition tout en douceur et de réussir à ce que tout le monde se sente en confiance et fin prêt pour la suite de l’aventure. 

 

Auteure du blog hello-bebe.fr Je réponds à vos questions en 24h

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *