futur papa et grossesse
Grossesse,  Parents,  Tous,  Vie pratique

5 conseils spécial futur papa pour une grossesse heureuse

Dans l’article du jour, nous allons faire une petite place aux papas sur le blog ! Il est vrai que je ne traite pas bien souvent de sujet qui peuvent réellement parler à ceux-ci mais il me semblait important de leur prodiguer à eux aussi quelques conseils. 

Le sujet du jour ? 5 conseils pour aider le futur papa à prendre son rôle de père dès l’annonce de la grossesse.

Dans un premier temps, il me semble essentiel de rappeler à quel point il est généralement difficile pour le futur papa de trouver sa place durant celle-ci. La raison est simple :  ce n’est pas lui qui porte le bébé dans son ventre, ce n’est pas lui qui ne rentre plus dans ses vêtements, qui doit bannir l’alcool, le thé et autres aliments de son quotidien. Ce n’est pas lui qui doit se préparer à accoucher ni à ne plus retrouver son corps d’avant grossesse.

 

devenir papa

 

En fait, le futur papa vit la grossesse de l’extérieur, il la constate mais ne la ressent pas en lui. De ce fait, le futur papa peut avoir du mal d’une part à réaliser la bonne nouvelle mais en plus à trouver sa place au sein de cette aventure qu’est la grossesse de la future maman. 

Contrairement à ce que l’on peut lire un peu partout sur le web, le futur papa n’a pas pour unique vocation de soutenir la mère dans ses sauts d’humeur et courir lui acheter ce qu’elle réclame pour trouver sa place. Je grossis un peu les traits, mais il est vrai qu’à en lire la plupart des articles que j’ai trouvé sur internet, le futur papa devrait seulement tout faire en fonction de la maman et limite, s’oublier.

Déjà qu’il est souvent l’oublier durant la grossesse si en plus le futur papa doit se plier en quatre pour simplement répondre aux besoins de la maman, un déséquilibre important se crée.

Cela étant dit, commençons avec le top cinq de mes conseils pour aider le futur papa à prendre sa place de père dès l’annonce de la grossesse :

 

1) La communication, un pilier

Comme dans toutes les relations, la communication est importante pour que celles-ci soient saines. Quand bébé s’installe dans le ventre de maman, cette règle ne doit pas passer à la trappe. Au contraire, plus que jamais la communication doit être mise à l’honneur. 

Dès le début de la grossesse, la future maman comme le futur papa sont pris par des doutes, des interrogations et des sentiments parfois difficiles à comprendre et à surmonter.

Si on en croit John Gray dans son livre “Les hommes viennent de Mars, les femmes viennent de Vénus” les femmes ont tendance à évacuer tout ce qu’elles ressentent en parlant de ce qu’elles ont en elles, leurs doutes, leurs joies et leurs peines. Tandis que les hommes eux, vont plutôt avoir tendance à se renfermer sur eux et à garder les choses en eux jusqu’à avoir trouver une solution.

 

futurs parents

 

Malgré cela, il est important de prendre le temps de discuter de ces choses ensemble afin de vous rendre compte que vous êtes tous les deux “dans le même bateau”. Cela vous rapprochera et fera de vous une équipe encore plus soudée ! 

Vous devez pouvoir échanger sur tout ce qui vous tracasse sans avoir peur d’être jugé. 

La communication autour des interrogations n’est pas la seule à devoir se mettre en place lors de la grossesse. Il est également extrêmement important de discuter de tous les aspects que la venue d’un petit bout de vous va engendrer. 

Éducation, budget, prénom, marraine et parrain, chambre de bébé… Tous les sujets doivent pouvoir être abordés pour préparer au mieux l’arrivée de bébé dans la famille. Je vous parle plus amplement de comment se mettre d’accord sur l’éducation que l’on veut transmettre à son enfant dans mon article sur l’intelligence émotionnelle

 

2) Le bidou de maman

Pour communiquer avec bébé, réaliser la grossesse et prendre son rôle de père il est inévitable de penser au ventre de la future maman. C’est à l’intérieur que la fleur qu’est bébé s’épanouit au fil des neuf mois qui le sépare de sa venue au monde.

 

haptonomie

 

Voici donc trois choses que vous pouvez mettre en place pour interagir et prendre place auprès de bébé :

 

La voix

À partir du sixième mois de la grossesse, bébé commence à entendre. Il peut alors être intéressant de parler à bébé. Bien que ce dernier ne comprenne pas ce que son papa lui dit, il peut s’habituer à sa voix et à terme la considérer comme une voix rassurante et familière. 

NB : Contrairement à ce que l’on peut croire, si vous souhaitez parler à votre bébé, il faut le faire sans murmurer. Vous ne risquez ni de le réveiller ni de lui faire peur car en réalité, le ventre et le liquide amniotique qui enveloppe bébé atténuent tous les bruits. Si vous murmurez, bébé ne vous entendra pas et ne pourra donc s’habituer à votre voix et la reconnaître parmi tant d’autres .

 

Le toucher 

Partager des moments de tendresses à trois en pratiquant des caresses légères sur le ventre de la maman, des petits câlins ou encore des massages peuvent être une bonne façon de communiquer avec bébé. La paroi du ventre est assez sensible et bébé perçoit facilement ces petits messages d’amour. Il répond même d’ailleurs positivement et c’est de cette constatation que l’haptonomie dont nous allons parlé juste après est née. 

Pour pratiquer les massages sur le ventre de la maman, le papa peut utiliser des huiles ou des crèmes de massage comme celle de chez Omum qui est Bio et spécialement conçue pour ne posséder aucuns perturbateurs pour le développement de bébé in utero. 

Quelques recommandations pour un massage du ventre de la future maman en toute sécurité : 

  • ne pas “toucher” le ventre mais l’effleurer
  • favoriser les gestes doux
  • utiliser des huiles ou crèmes sans huiles essentielles

 

L’haptonomie

Il s’agit là d’une méthode de préparation à l’accouchement qui permet de faire participer le futur papa à la grossesse en communiquant avec le bébé. Elle permet de mettre en place le “toucher affectif” et de créer du lien entre le bébé et ses parents avant même sa naissance. 

Les séances commencent entre le quatrième et le cinquième mois de la grossesse soit quand la maman commence à sentir son bébé bouger. Généralement, celles-ci sont pratiquées par un(e) sage-femme qui indiquent aux futurs parents quels gestes pratiquer pour communiquer avec bébé. 

 

3) Participer activement pendant la grossesse

Il existe toute une liste de choses auxquelles il est nécessaire pour le futur papa de faire afin de se sentir impliquer dans la grossesse. La maman peut avoir tendance à vouloir tout gérer toute seule mais celle-ci doit lui laisser une place au sein des décisions et des étapes importantes durant les mois qui les séparent de la rencontre avec leur enfant. 

 

futurs parents

 

Que ce soit au niveau des choix en terme de puériculture, de couleurs des murs de la chambre ou du mode de garde après la naissance, le futur papa à son mot à dire ! 

D’un autre côté, sauf difficultés rencontrées à cause d’un emploi du temps professionnel chargé, le futur papa ne doit pas se soustraire à ses autres responsabilités que sont les rendez-vous médicaux ou les cours de préparation à l’accouchement. Ici encore, il s’agit de participer activement et de prendre son rôle de père que d’accompagner la maman à ces rendez-vous. 

 

présence futur papa

 

Le plus, c’est que la future maman ressentira l’implication du papa et se sentira soutenue et à deux cette aventure qu’est l’attente de votre bébé. 

Tout doit se décider et se faire à deux. Il est important de réfléchir à se répartir les tâches lorsque l’on attend un enfant. Cela permet que les deux soient autant investis l’un que l’autre bien que le futur papa ne porte pas le bébé dans son ventre. 

 

4) Aider la future maman ? 

Il est bien connu que lorsqu’une femme est enceinte ses hormones sont comme en ébullition. Elle est sujette à des sauts d’humeurs, peut passer de la joie à la peine et pleurer pour des raisons qui lui échappe. Elle peut également avoir des envies et des demandes étranges. Ce n’est pas une période émotionnellement facile à vivre pour elle. Et oui, il faut supporter cela parfois pendant les neufs mois de sa grossesse mais surtout la soutenir.

 

sauts d'humeur femme enceinte

 

En effet, elle ne se comprend plus elle-même alors il est tout à fait légitime pour le futur papa de ne plus rien y comprendre non plus. Il est primordial d’apprendre à ne pas prendre personnellement ses états d’âmes car ce sont ses hormones qui la font osciller entre joie et larmes. 

Vous le savez, les responsabilités du papa commencent bien avant la naissance de l’enfant. Celui-ci a pour rôle principal d’être présent et de soutenir la future maman dans cette épreuve que peut parfois être la grossesse.

 

couple grossesse soutien

 

Entre fatigue, peur et souffrance, elle a besoin de son compagnon pour bien vivre sa grossesse. Il est donc nécessaire de bien aménager son emploi du temps afin de pouvoir être un maximum présent pour elle. Cela peut souvent s’avérer difficile lorsqu’on occupe certains postes. 

L’idée ici, est de rentrer assez tôt à la maison et d’éviter de partir chaque semaine en voyage d’affaire si cela est possible. Le fait que la future maman soit sujette à des sauts d’humeur peut donner envie de fuir au papa. Pourtant, elle a besoin de vous plus que jamais pour l’accompagner tout au long de sa grossesse. 

 

5) Se préparer à devenir papa

Internet et les librairies regorgent de ressources ! Il ne faut pas lésiner sur cet aspect qu’est l’apprentissage de connaissances et ne pas hésitez à discuter avec les papas ou futurs papa qui vous entoure pour partager et se rassurer sur des choses qui parfois nous font peur juste parce que l’on ne les connaît pas. Sortir de sa zone de confort fait toujours froid dans le dos !

 

 

Le fait de participer à chaque cours de préparation à l’accouchement permet au futur papa d’en apprendre plus sur le rôle qui l’attend. Cela lui permet également de réaliser un peu plus à chaque fois qu’il va bel et bien devenir père. 

 

soutien grossesse

 

Il est vrai que dans notre société, les hommes n’ont pas été habitué à pouponner et on leur a inculqué que leur rôle se résumait à être un homme fort et travailleur pour ramener le pain à la maison. Le futur papa peut alors avoir beaucoup de mal à comprendre ce que ce nouveau rôle implique et comment le remplir avec brio.

 

Bonus : l’atelier du futur papa

 

Connaissez-vous l’atelier du futur papa ? Il s’agit d’un concept mis en place par Gilles Vaquier de Labaume, un papa qui a connu lui aussi tous vos doutes et peurs.  Aujourd’hui, il propose aux futurs papas de se réunir lors d’atelier physique ou en visio-conférence pour apprendre tout ce qu’il y a à savoir sur la grossesse, la naissance, la vie post natale et la parentalité !

Ce type d’atelier/formation peut vous aider à vous mettre en confiance quant à l’aventure qui a déjà commencé ! 

Pour en savoir plus sur ces ateliers, rendez-vous sur son instagram ou sur son site. 

Auteure du blog hello-bebe.fr Je réponds à vos questions en 24h

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *