Etre Maman,  Grossesse,  Témoignages,  Tous

Témoignage accouchement : Amandine raconte

Aujourd’hui, nous retrouvons le témoignage d’Amandine sur son accouchement à domicile. Elle nous partage son expérience via un témoignage sans tabous ainsi que ses conseils pour un accouchement plus serein !

“J’ai choisi l’accouchement à domicile (AAD) car pour moi c’était une évidence d’accoucher chez moi. Je suis une personne très sensible et l’environnement dans lequel je me trouve joue un rôle très important dans le fait que je me sente tranquille.  

Qu’est-ce que l’Accouchement à Domicile ?

L’AAD permet d’accueillir l’enfant en douceur. On choisit la position dans laquelle on veut accoucher, celle qui nous correspond le mieux et cela permet souvent d’éviter l’épisiotomie.

Lorsque l’on choisit cette méthode d’accouchement, on opte pour un accouchement naturel et donc sans péridurale. Cela permet également de prendre le temps de couper le cordon ombilical uniquement lorsqu’il a cessé de battre et on peut être entouré de ses proches. 

Pour autant, je pense que ce type d’accouchement n’est pas fait pour toutes les futures mamans car beaucoup se sentent angoissées à l’idée d’accoucher et l’objectif c’est vraiment de pouvoir se sentir en sécurité. Par contre, celles qui ont vraiment ce désir d’accoucher chez elle devraient le faire. C’est une expérience formidable. 

Ma préparation à l’accouchement

Pour la préparation à l’accouchement, j’avais opté pour de la sophrologie notamment pour travailler sur la gestion de la douleur. En parallèle, je me suis faite accompagnée par un homéopathe (médecin formé à l’homéopathie). 

Avant le jour J de l’accouchement, je ne ressentais pas de peurs. Je dirais même que je me sentais au contraire pleine de force. D’ailleurs, une semaine avant mon accouchement, j’ai découvert une cigogne nichée sur le toit d’un voisin alors que la région dans laquelle j’étais n’est pas du tout une région où il y en a normalement. J’ai pris cela pour un signe : Bébé arrive ! Et arrivée au jour J, tout s’est très bien déroulé. 

Le Jour J de mon accouchement

J’ai trouvé le travail long puisqu’il avait commencé le vendredi en fin de matinée et que la délivrance a eu lieu que vers 18h00 le lendemain. Pour ce qui est des contractions, waouh ! C’est une douleur vraiment très spéciale. Au départ, j’étais libre de mes mouvements alors je faisais des mouvements circulaires sur un ballon avec mon bassin pour atténuer la douleur. Au final, je me suis laissée prendre par les contractions et j’ai suivi instinctivement le mouvement qui me faisait me mettre accroupi. J’étais un peu comme dans une autre dimension, c’était douloureux mais c’était également très étrange comme moment de passage. 

Lorsque j’ai vu la tête de mon fils, le professionnel qui m’accompagnait est venu et ça a été assez rapide. Les moments les plus difficiles et les plus longs, je dirais que c’était pendant les fausses contractions puis pendant les contractions. 

Une fois que mon fils était né, je me sentais super bien et toute mon attention était portée sur lui. Je le découvrais enfin et je pouvais enfin le voir et le toucher. Les émotions sont finalement montées le lendemain, je me suis mise à pleurer de joie et de gratitude… C’était tellement intense !

Quant au papa, je dirais qu’il a eu beaucoup de mal à trouver sa place pendant l’accouchement. Il était comme dépassé et il devait, je pense, pas du tout s’attendre à tout cela. Personnellement, son attitude a été un peu difficile à vivre mais j’ai réussi à rester concentrée sur mon fils. 

Si je devais changer quelque chose, ce serait la préparation du papa à l’accouchement mais aussi le fait de développer beaucoup plus de communication dans le couple durant la grossesse.  

Mes conseils pour préparer l’accouchement

Et si je devais donner des conseils à une femme enceinte dont le terme approche, je lui dirais de se faire plaisir ! De se faire une journée où elle ne pense à rien, pas même à l’accouchement afin de lâcher prise.  D’aller danser, de respirer à plein poumons ! Je lui conseillerais également d’apprendre à faire confiance en les circonstances de la vie et cela vaut également si elle souhaite accoucher à domicile. Aussi, je lui conseillerais de ne pas être rigide quant à son envie, d’aller visiter la maternité car on ne sait jamais comment les choses vont finalement se dérouler. De mon point de vue, ce qui cause le plus de difficultés c’est l’inflexibilité à une situation.”

Un grand merci à Amandine pour son témoignage sur son accouchement, vous pouvez la retrouver sur instagram ! @albgraphismes

 

Amandine est maman mais aussi graphiste et réalise de magnifiques peintures et visuels pour les particuliers comme pour les professionnels. 

Elle réalise des peintures sur divers thèmes comme celui de la grossesse et pratique également le body painting comme vous pouvez le voir sur son instagram. 

Amandine réalise également sur commande des faire-parts originaux et uniques pour annoncer la naissance de votre bébé.

N’hésitez pas à la contacter ou à jeter un oeil à son travail que ce soit sur sa boutique Etsy ou sur son site internet.

 

Continuer de lire des témoignages sur l’accouchement :

https://hello-bebe.fr/je-les-ai-vu-trois-heures-plus-tard-au-service-de-neonatalogie-le-temoignage-de-lea-sur-son-accouchement/

Auteure du blog hello-bebe.fr Je réponds à vos questions en 24h

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *