théorie de l'attachement
Développement,  Education,  Etudes Scientifiques,  Intelligence émotionelle,  Tous

Pourquoi l’attachement dans l’enfance est-t-il si important ?

Lorsque l’on est petit, notre relation avec notre figure d’attachement est très important pour notre développement. En effet, elle est le ciment de notre confiance en soi et de notre estime de soi.

Le fait d’avoir une relation saine avec sa figure d’attachement permet de se sentir sécurisé et de se percevoir comme quelqu’un d’important, ayant sa place sur cette Terre et étant compétent, digne d’amour et d’estime. Tout cela passe par le fait d’être aimé, valorisé et considéré à sa juste valeur par sa figure d’attachement.

Comme expliqué dans mes précédents articles, le fait d’avoir une relation de confiance avec sa figure d’attachement permet de se sentir en sécurité lorsqu’il s’agit de partir à la découverte du monde extérieur. A l’inverse, si nous n’avons pas le sentiment d’être en confiance avec notre figure d’attachement, il se peut que nous soyons bien plus peureux d’aller explorer le monde. Notre développement est alors ralenti voir entravé. 

Nourrisson, nous dépendons entièrement de notre figure d’attachement pour notre survie. Vers l’âge de deux ans, nous commençons à devenir plus autonome. Si la figure d’attachement n’est pas disponible, il se peut que notre envie d’explorer le monde soit retardé car nous ne nous sentons pas suffisamment en sécurité pour nous permettre de nous éloigner. 

 

Que se passe-t-il si le besoin de sécurité n’est pas comblé ?

Si le besoin d’attachement sécurisé n’est pas comblé, nous pouvons alors ressentir un manque si énorme que le combler deviendra une priorité. Si au contraire, ce besoin d’attachement sécurisé est comblé, nous aurons en grandissant tout le loisir de nous concentrer sur d’autres besoin à satisfaire. Nous ne serons donc pas en quête absolu d’être vu et soutenu par tous et tisserons des liens avec autrui beaucoup plus sains.

 

Le fait d’avoir son besoin d’attachement sécurisé de comblé aurait des conséquences positives sur le développement à long terme :

  • une meilleure souplesse psycho-émotionnelle
  • un meilleur fonctionnement social
  • un meilleur développement des facultés cognitives
  • une meilleure capacité à prendre des initiatives
  • une meilleure gestion des frustrations et difficultés à l’école

En somme, les enfants ayant eu un attachement sécurisant dans leur enfance deviennent des adultes capables à leur tour de développer des relations et des attachements sécurisants, de réguler leurs émotions et de voir les choses de manière positive.

 

A contrario, le fait d’avoir son besoin d’attachement sécurisé entravé aurait des conséquences négatives sur le développement à long terme :

  • une certaine rigidité psycho-émotionnelle
  • des difficultés dans les relations sociales
  • des troubles de l’attention 
  • une difficulté à comprendre le point de vue des autres
  • une difficulté à se mettre à la place des autres 
  • un risque accru d’avoir des comportements à risque lors de situations stressantes

 

Comment cela se fait-il que les enfants ayant eu un attachement insecure dans l’enfance développent tant de difficultés pour se gérer à l’âge adulte ? 

 

Cela s’explique avec la science. En effet, un enfant insecure a beaucoup plus de mal à gérer son stress car il n’a pas ressenti l’accompagnement qui lui était nécessaire petit pour apprendre à le gérer.

Le stress est un facteur important quand à notre vulnérabilité face aux maladies physiques et mentales. L’hormone appelée cortisol mais aussi appelée l’hormone du stress se retrouve en quantité bien trop élevée chez les enfants insecure. Et il faut savoir qu’un taux de cortisol trop élevé est associé à la dépression, à l’anxiété, aux tendances suicidaires, aux troubles alimentaires, à l’alcoolisme et augmenterait les risques d’insomnie.

Un taux élevé de cortisol peut également endommager les zones cérébrales responsables de la récupération des données et de la clarté de la pensée.

En fait, la zone cérébrale responsable des comportements sociaux complexes est tout bonnement sensible aux premiers échanges entre la figure d’attachement et son enfant. 

Donc, qu’il s’agisse du développement neuronal ou de l’estime de soi, l’enfant a besoin d’un attachement sécurisé pour se développer au mieux sur beaucoup d’aspects différents. Il s’agit du besoin premier de l’enfant. 

 

Mais alors, comment induire le sentiment de sécurité chez son enfant ?

L’enfant a besoin de sentir qu’il est entouré d’un univers d’amour, de bienveillance et d’harmonie. Il a également besoin de sentir que sa figure d’attachement est là pour lui, qu’elle ne l’oublie pas, qu’elle tient à lui et qu’elle ne partira pas. Si l’enfant ne peut pas ressentir toute cette sécurité, il se sentira alors moins protéger et doutera de la fiabilité de sa figure d’attachement. 

Instaurer un sentiment de confiance et de sécurité chez son enfant passe par le fait d’être à l’écoute de ses besoins, d’y répondre de manière adéquate. 

Encore une fois, l’enfant a besoin de tout cela pour partir à la découverte du monde. En effet, s’il sait qu’il peut revenir dans un lieu secure en cas de problème il aura moins peur d’explorer tout ce qu’il entoure. En revanche, s’il se sent insecure, un sentiment instauré de part l’impression de non disponibilité de ses parents ou de tout autre figure d’attachement, il aura beaucoup de mal à appréhender le monde extérieur. Il aura comme le sentiment d’être seul face aux soucis de la vie et donc de ne pas être soutenu. 

Vous l’aurez compris, l’attachement participe à notre développement et est un des éléments qui déterminent qui nous sommes et qui nous devenons. Il est donc important de viellez à ce qu’il soit sécurisant.

 

Auteure du blog hello-bebe.fr Je réponds à vos questions en 24h

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *