diversification alimentaire
Alimentation,  Parents,  Santé,  Tous

La diversification alimentaire : Quoi ? Quand ? Comment ? 1/3

La diversification alimentaire est le principe d’introduire des aliments autres que le lait maternel ou le lait maternisé dans l’alimentation de bébé. C’est généralement, autour des six mois que celle-ci est commencé. L’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) recommande d’ailleurs de nourrir exclusivement au lait maternel ou maternisé l’enfant jusqu’à ses six mois.

Pourtant, il est possible de le faire plus tôt. Attention toutes fois à l’augmentation des risques d’allergies alimentaires si bébé reçoit une autre nourriture que du lait avant ses quatre mois. Aussi, il est déconseillé de retarder l’introduction d’autres aliments au-delà de ses six mois. C’est en effet à partir de cet âge que les besoins nutritionnels (énergie et nutriments) de bébé évolue le plus et que le lait n’est plus suffisant pour les combler.

Si j’ai bien remarqué quelque chose, c’est que la méthode utilisée pour introduire la diversification alimentaire dans la vie de bébé varie de pédiatre en pédiatre.

Dans les différentes familles pour lesquelles j’ai travaillé, presque aucun enfant n’a suivi le même plan. Malgré tout, ils sont tous en bonne santé et pour autant que je sache n’ont développé aucune allergie alimentaire.

 

1-Pourquoi est-ce prohibé de commencer avant quatre mois ?

Avant cet âge, bébé ne produit pas encore suffisamment de salive ni assez d’enzymes pour la digestion. Ses reins ne peuvent pas encore tolérer de grandes quantités de protéines et son système immunitaire étant encore immature, le risque de contracter des allergies alimentaires est encore trop élevées. 

 

2- Même à six mois son estomac est encore très fragile

Du fait que son estomac soit encore très fragile, il est nécessaire d’intégrer qu’un aliment à la fois. De préférence des légumes doux tels que les haricots verts ou les carottes. Cela permettra à bébé de bien différencier les goûts et vous pourrez mieux vous rendre compte des potentiels réactions allergiques. Pour cela, il est donc conseillé de tester un légume par jour.

Après quelques tests, on peut commencer à lui donner des purées contenant plusieurs légumes.

 

3- Les protéines 

Gare aux surcharges rénales ! Comme pour tous, les protéines sont importantes pour le bon fonctionnement de l’organisme. Pourtant, il faut prêter attention au dosage de celles-ci car avant ses trois ans, les reins de bébé sont encore immatures et ne sauraient traiter une trop grande quantité de protéines. 

L’astuce pour ne pas se tromper dans le dosage est donc de fonctionner par tranche de 10g. On donnera donc 10g de ses 6 mois à ses un an, 20g jusqu’à ses deux et 30g jusqu’à ses trois.

 

4- Le lait comme principale aliment jusqu’à 3 ans

Le lait, qu’il soit maternel ou maternisé, doit être la principale alimentation de bébé. On comptera donc 500ml par jour jusqu’à ses trois ans.

 

NB : Il n’y a pas d’ordre spécifique à respecter pour l’introduction des différentes catégories alimentaires bien que beaucoup de parents commencent par les fruits et légumes. 

 

 

 

 

Auteure du blog hello-bebe.fr Je réponds à vos questions en 24h

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *