bébé a peur des autres
Développement,  Intelligence émotionelle,  Tous

Bébé a peur des autres : comment réagir ?

Vous étiez habitué à avoir un bébé sociable, souriant qui se laissait prendre dans les bras par tout le monde mais voilà qu’aujourd’hui tout a changé. Bébé hurle quand vous disparaissez ou quand quelqu’un s’approche de lui et parfois même quand quelqu’un d’autre s’adresse à lui. Pourquoi un tel changement de comportement et comment réagir ? 

La peur de la séparation :

Vers 7-8 mois bébé commence à préférer les membres de sa famille et peuvent donc commencer à avoir des étrangers mais nul crainte à avoir ! Cela fait parti intégrante du processus de socialisation du tout-petits. 

Il commence doucement à ressentir la peur de la séparation qui est une étape que tous les enfants vivent à un moment ou à un autre. Cela peut fortement se manifester comme cela peut passer comme presque inaperçu. Chaque expérience se vit différemment en fonction des individus. 

Vers la fin de sa première année, bébé peut ressentir une certaine anxiété quand il ne vous voit plus ou se retrouve dans les bras de quelqu’un d’autre.

En effet, les bébés n’ont pas conscience que lorsqu’il ne vous voit plus vous continuez d’exister et développe la peur de ne plus voir une fois disparu de leur champ de vision. Ce n’est qu’en grandissant que bébé comprend que finalement que les objets ou personnes qu’ils ne voient plus pendant une certaine période n’ont pas disparus et peuvent revenir.

La période durant laquelle les tout-petits sont confrontés à la peur de la séparation peut durer jusqu’à leur deux ans. 

 

Ce que je fais et vous conseille de faire pour que bébé vive plus facilement cette période difficile :

 

  • Je lui explique tout ce que je fais avec des mots donc je lui dit que je reviens tout de suite quand je vais dans la pièce d’à côté ou quand je pars.

Exemple : “je vais dans la salle de bain chercher ta crème, je reviens tout de suite!” ou “je pars mais je reviens demain alors à demain !”.

Certains conseillent même de toujours utiliser les mêmes mots pour que bébé soit au maximum rassurer. Ainsi, dès qu’il entend la phrase “je pars, à tout à l’heure” il sait que celle-ci s’associe avec “je suis de retour!”. L’anxiété ressentie pendant votre absence pouvant ainsi se faire moindre. 

 

  • Si bébé s’agite pendant que je suis dans une autre pièce, je lui parle en attendant de revenir. Le fait d’entendre ma voix le rassure car cela signifie que je ne suis pas très loin.

 

  • Si un étranger ou une personne moins proche s’approche ou parle à bébé et qu’il a peur je le prends dans mes bras pour le rassurer et je lui explique en fonction de qui se trouve en face que la personne est gentil et je lui montre que moi-même je souris et  rigole avec elle.

Les enfants observent et ressentent beaucoup. Lorsqu’il vous voit à l’aise avec l’autre personne cela les aide à se calmer et avec le temps et parfois simplement les minutes, pourra envisager d’aller vers elle.

 

  • Je me mets à la hauteur de bébé et je demande à ceux qui se penchent au-dessus de sa poussette par exemple de le faire également car en effet, cela peut être déstabilisant pour un petit bout d’avoir une masse énorme au-dessus de la tête qui lui parle alors qu’il ne la connaît même pas. 

 

  • Toujours faire un temps d’adaptation avec les personnes avec qui votre enfant va passer du temps sans vous (baby-sitter, nourrice, assistante maternelle, grands-parents si ils ne les voient pas souvent etc). 

 

  • Comme expliquez plus haut, les enfants ressentent et observent beaucoup nos réactions. De ce fait, il est important de rester calme et positif un maximum même si cela peut s’avérer parfois compliquée lorsque vous laissez votre enfant à une tiers personne. Cela le mettra plus en confiance. 

 

Maïlys Panelle, conseillère en parentalité et fondatrice d'Hello Bébé. Je vous accompagne du premier jour de votre grossesse aux trois ans de votre enfant.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *