Allaitement,  Etre Maman,  Nourrisson,  Tous

5 conseils pour bien débuter son allaitement dès la maternité

Bien débuter son allaitement, ça commence dès la naissance de bébé. En effet, il y a certaines choses que l’on peut mettre en place pour que dès le départ, maman comme bébé soient à l’aise avec la pratique. 

 

Le peau à peau 

Lorsque la sage-femme dépose bébé sur le ventre de la jeune maman, il est important de laisser le peau à peau se faire. Certains préconisent d’ailleurs d’attendre deux heures au minimum avant de couper le cordon ombilical de bébé et de le retirer du ventre de sa maman. Le peau à peau permet à bébé de se sentir rassurer, à la maman comme à lui de libérer de l’ocytocine mais aussi à bébé de ramper instinctivement vers le sein de sa mère. Il faut alors le laisser téter pour qu’il s’apaise même si la maman n’a pas encore eu sa montée de lait. 

Plus tôt bébé sera mit au sein, plus tôt la montée de lait se fera. D’ailleurs, l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) recommande de mettre bébé au sein dans l’heure qui suit l’allaitement. L’ocytocine sécrétée par le corps au moment du peau à peau favorise également cette fameuse montée de lait !

 

La bonne position

La position d’allaitement la mieux recommander est elle où bébé et vous êtes ventre à ventre, bébé dans la position de la madone à l’horizontal. Pour ne pas trop vous fatiguer à porter bébé, vous pouvez caler un coussin sous lui ou utiliser un coussin d’allaitement. 

Une fois que bébé est dans la bonne position et pour qu’il prenne correctement le sein, faites lui ouvrir la bouche en grand en passant votre téton sur ses lèvres. Lorsque sa bouche est ouverte, vous pouvez le mettre au sein en vous assurant que son menton touche votre sein, que sa bouche prenne une bonne partie du mamelon en plus du téton et que son nez par contre ne soit pas contre votre sein. Il faut qu’il puisse bien respirer.

Fun Fact : Jusqu’à six ou huit mois (en fonction des enfants), bébé peut boire et respirer en même temps. 

Une fois toutes ces étapes faites et que bébé tète, il suffit de vérifier que sa lèvre inférieure est retroussée pour savoir s’il tète correctement. 

 

“L’avis des autres n’est que la vie des autres”

Pour bien débuter son allaitement, il est nécessaire de ne pas écouter les personnes qui sont contre cette pratique ou qui sont gênées par rapport à celle-ci. Les personnes qui pensent mieux savoir faire que vous, qui ont des choses à redire sur comment vous gérer la chose ou qui veulent vous donner des leçons, on les met de côté. À moins d’être bienveillantes et que vous leur ayez vous-mêmes demandé leur avis, envoyer les chier pratiquer la méthode de la passoire ! Merci pour l’avis, mais mon cerveau est hermétique, je fais ce qu’il me semble le mieux pour mon enfant.

 

Comprendre la lactation

Pour bien débuter l’allaitement, il est nécessaire de comprendre la lactation et être prête à pratiquer l’allaitement à la demande (à moins que vous pratiquiez l’allaitement mixte ou tout autre méthode). Après la montée de lait, bébé tète entre huit et douze fois par jour. La durée d’une tétée varie en fonction de la rapidité avec laquelle vous et votre bébé réussissez à bien mettre en place l’allaitement. Pas de pression ici  car chacun son rythme ! 🙂

Comprendre la lactation et bien réussir son allaitement, c’est aussi se préparer à un rythme effréné les premières semaines mais également aux pics de croissance de bébé. Hors pic de croissance, bébé demandera le sein le jour comme la nuit et il faut avoir conscience de cela quand on souhaite pratiquer l’allaitement. 

 

Tirer son lait pour se soulager

Il est tout à fait possible de tirer son lait à l’avance afin que ce soit le papa qui donne le biberon de lait maternel quand vous ressentez le besoin de vous reposer un petit peu. Cela permet aussi de favoriser le lien entre le papa et son enfant puisque les premières semaines bébé oscille souvent qu’entre sommeil et repas. 

Pour ce qui est du temps de conservation du lait maternel, je vous ai trouvé ce petit tableau sur Pinterest

 

conservation du lait maternel

 

Risque de confusion

Attention toutefois à la confusion sein/tétine que bébé peut faire. En effet, qu’il tète la tétine de son biberon ou le sein de sa maman, bébé ne place pas sa bouche de la même façon. Pour éviter un maximum cette confusion et que bébé finisse par refuser le sein ou le biberon, je vous conseille d’opter pour des tétines de biberon qui reproduisent le mamelons de la maman. La marque SUAVINEX entre autre propose des tétines qui permettent cela :

 

tétine de biberon allaitement

 

Les pics de croissance 

Lors d’un pic de croissance, vous pouvez facilement observer que bébé est un petit peu plus grognon que d’habitude. Il réclame beaucoup plus le sein et peut ne plus respecter le rythme de tétée qu’il avait prit. Généralement, un pic de croissance dure entre un et plusieurs jours. Il faut donc être prête psychologiquement à se tenir encore plus à sa disposition pendant cette courte période. Si le papa est là, il pourra vous soulager surtout si vous tirez votre lait ou pratiquer un allaitement mixte (lait maternisé en poudre). 

 

Le rythme naturel de bébé 

L’allaitement surtout quand il est exclusif, c’est suivre le rythme naturel de bébé. Pour cela, il faut donc le connaître et s’organiser autour des tétées que bébé réclame environ toutes les deux heures. Et surtout, pas de panique, plus les jours passeront à votre retour de la maternité, plus vous arriverez à déceler quel est son rythme, ce que signifie sa gestuelle, ses gémissements ou ses mimiques. 

 

Se reposer 

Lorsque bébé ne réclame pas le sein, vous pouvez en profiter pour vous reposer. Non pas forcément dormir car dormir sur commande est quasi impossible mais vous allongez, prendre une douche bien chaude, lire un livre…Ou tout autre chose qui vous permet de vous mettre un petit peu sur off. 

Se reposer un minimum est important car même lorsque nous n’avons pas d’enfant, nous savons que la fatigue n’aide pas à voir les choses positivement. Pour éviter le plus possible les pensées négatives, les larmes et tout ce qui va avec, prenez le temps de vous reposer. 

 

Le papa a son rôle à jouer

Dans le rôle de papa, se trouve également celui de soulager la maman ! Il doit être prêt et prévenu qu’il devra donner de son temps et de son énergie pour aider la maman à malgré tout se reposer. Très nombreuses sont les mamans qui ne ressentent pas vraiment l’implication du papa les premiers mois. Pour cela, il est nécessaire que lui aussi se prépare à l’arrivée de son bébé et qu’il se renseigne sur tout ce que cela implique. 

 

Les tâches ménagères

Pas évident de voir son appartement ou sa maison à la décoration épurée et irréprochable se transformer en “dépotoir”. Pourtant, c’est normal de passer par là les premières semaines de vie de bébé. Le temps de trouver le bon rythme et que bébé lui-même trouve un rythme en se calant lui aussi sur les heures de jour et de nuit. Le linge en retard, l’évier qui déborde de vaisselle peuvent attendre ! Le principal, c’est que vous soyez reposée tout en vous occupant de votre petit bout. Et encore une fois, le papa peut et doit vous donner un coup de main 😎

 

 

 

 

 

 

 

 

Auteure du blog hello-bebe.fr Je réponds à vos questions en 24h

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *