bien vivre ses trois premiers mois de grossesse
Etre Maman,  Grossesse,  Santé,  Tous

5 conseils pour bien vivre ses trois premiers mois de grossesse

1) Ne pas l’annoncer trop tôt

Comme vous le savez certainement, ce sont au cours des trois premiers mois de la grossesse que les risques de fausse couche sont les plus accrus. C’est la raison pour laquelle il est vivement conseillé d’attendre la fin de ce premier trimestre pour l’annoncer partout autour de vous.

En effet, il serait préférable de garder cela pour vous et votre conjoint au début, même s’il est tout à fait normal de ressentir le besoin d’en parler au moins à ses ami(e)s les plus proches (meilleures amies, parents, frères et soeurs) et vous pouvez le faire !

Entre l’excitation, les doutes, les peurs, les changements physique, la fatigue et tout ce qui s’en suit, on a envie de partager la nouvelle. Et il est vrai que les témoignages et autres articles que l’on trouve sur le net n’aident pas forcément comme un proche pourrait le faire. 

Comme dans toute période délicate, on a envie de se confier, de partager, de se sentir épauler et c’est tout naturel. Mais il est préférable d’attendre d’être sûre que les plus gros risques sont derrière nous avant de l’annoncer au reste de la Terre. Pour autant, vous devez faire ce que vous sentez le mieux, après tout c’est VOTRE grossesse !

 

2) Changer vos habitudes

Durant les trois premiers mois de votre grossesse, vous pouvez ressentir une fatigue intense, des nausées qui vous coupe la faim et le fait de ne pas manger engendre une fatigue encore plus importante. Et oui, votre corps ne reçoit pas les nutriments dont il a besoin pour fonctionner à plein régime. Cela se fait malgré vous mais pour économiser votre énergie et ne pas vous rendre amorphe pour le reste du temps de la grossesse, je vous conseille d’adoptez un rythme plus calme afin de ne pas vous épuiser. Allégez votre emploi du temps et prenez surtout du temps pour vous reposer. Vous n’êtes pas malade mais il est important de commencer la grossesse dans les meilleures conditions possibles. 

Pour contribuer à la forme et au bien-être, il est vivement conseillé d’arrêter tout ce qui est café, thé, alcool, cigarettes et sorties. En effet, il est nécessaire de vraiment écouter son corps et d’adopter une hygiène de vie saine ainsi qu’une alimentation variée et équilibrée pour vous mais surtout pour le bon développement de votre bébé. Aussi et comme vous devez déjà normalement le faire au quotidien, pensez à bien vous hydrater (2L d’eau par jour). Cela permet d’éliminer les toxines de votre corps et donc de vous rendre plus en forme.

 

3) Prendre soin de votre corps

La grossesse a pour réputation de totalement chambouler l’aspect du corps des femmes. Entre la poitrine qui double de volume, le ventre qui s’arrondit tendant la peau à son maximum, la prise de poids qui peut faire apparaître des vergetures plus  ou moins marquées, les cernes qui s’impriment sur le visage et autres désagréments, il est nécessaire de commencer le plus tôt possible une nouvelle routine skincare !

La poitrine :

Durant la grossesse et parfois dès les premières semaines, un réel chamboulement des hormones peuvent vous faire prendre deux tailles de soutien-gorge. La faute à la montée brutale d’oestrogène dans votre corps ! Vos seins sont alors hypertendus et peuvent même vous démanger ou vous tirailler. 

Ce que je vous conseille de faire :

  • Prendre des douches froides pour désengorger les tissus
  • Masser votre poitrine et votre buste avec une huile ou une crème pour apaiser et nourrir en profondeur la peau et éviter les vergetures
  • Acheter un ou plusieurs soutien-gorge  à votre nouvelle taille, sans armatures pour maintenir la poitrine et être à l’aise. Vous pouvez même opter pour un dos et  des bretelles larges. 

 

La peau :

Pendant la grossesse, votre peau devient moins belle et moins lisse. Encore une fois, cela est dû à la montée d’hormones et provoque une sorte d’asphyxie de votre épiderme. Accumulé à la fatigue que vous ressentez et au ralentissement de votre transit intestinal, les toxines ont du mal à s’éliminer. 

Pour cela, je vous conseille :

  • Gommez votre peau une fois par semaine : cela permet d’enlever les cellules mortes et de favoriser l’absorption des produits divers que vous utiliser. Gommer votre peau permet également d’améliorer la circulation sanguine et de vous laisser une peau lumineuse et douce. 
  • Massez votre peau tous les jours : avec des produits riches en actifs antioxydants, drainants et détoxifiants.

 

Le contour des yeux :

La peau du contour des yeux est très fine et donc très sensible, lorsque vous prenez soin d’elle, il faut veiller à ne pas mettre trop de pression, à ne pas frotter trop fort et à utiliser les produits adéquats. Avec l’accumulation de la fatigue, les cernes peuvent encore plus marquer votre visage et pour remédier à cela et en soit comme lorsque vous n’étiez pas enceinte, je vous conseille de :

  • Vous démaquillez en ne frottant pas trop fort et avec un produit doux
  • Utilisez une crème, un sérum ou une huile hydratante à base de bleuet, d’arnica ou d’avocat
  • Massez votre contour des yeux en tapotant légèrement avec la pulpe des doigts.

 

4) Prendre soin de sa forme physique et mentale

Bouger :

Bien que pour certaines femmes les premiers mois se passe comme si elles n’étaient pas enceinte, la majorité des femmes ressentent des nausées, une fatigue intense et d’autres symptômes typiques de la grossesse. L’impatience de vous sentir bien à nouveau vous gagne rapidement et pour contribuer au retour d’une forme d’enfer je vous conseille de ne surtout pas vous enfermer !

Retrouvez vos ami(e)s, allez vous balader, boire un verre (de soft), au cinéma ou sortez même ne serait-ce que quelques minutes par jour afin de vous aérer et de vous changer les idées. 

Niveau sport, si vous ne vous voyez pas en faire, sachez qu’il serait bénéfique d’essayer les activités physiques douces. Cela permet de faire bouger son corps, de se détendre et de garder un certain équilibre. L’activité physique a pour bénéfice d’activer la circulation sanguine, de renforcer les muscles, de booster votre énergie, de réguler la faim et de rendre plus heureux.. Alors pour bouger un petit peu sans se faire souffrir je vous conseille le yoga (il existe des cours spéciaux pour femmes enceintes), du stretching ou encore une simple marche. 

Le repos :

Sortir et voir du monde est important mais se reposer l’est tout autant ! Surtout si vous ressentez une fatigue intense, symptôme généralement rencontré au début de la grossesse. 

Se reposer passe par le sommeil mais aussi par des activités douces comme lire un livre, prendre un bain, faire de la méditation… ou tout autre chose qui vous fait du bien et vous détend. Si vous travaillez pendant votre grossesse, offrez-vous deux véritables pauses détente dans votre journée et ajoutez à votre emploi du temps du week-end deux bonnes siestes en après-midi. Même si vous ne dormez pas, rester allongée dans le calme vous fera beaucoup de bien. 

Les nausées :

Les nausées, quand on en a, on a l’impression que l’on est condamné à les ressentir pour toujours ! Mais rassurez-vous, elles finiront bel et bien par passé. 

Les nausées se manifestent à cause de la montée de progestérone qui influe sur le centre cérébral de l’équilibre. Pour les diminuer au maximum voici quelques conseils : 

  • Lorsque vous êtes allongée, évitez de vous relever d’un bond. 
  • A votre réveil, attendez quelques minutes avant de vous lever, buvez un grand verre d’eau à petites gorgées et/ou manger un petit peu avant de vous asseoir. Attendez encore un peu puis mettez vous debout.
  • Fractionnez vos repas en 4 ou 5 tout au long de la journée. Cela permet de garder l’estomac actif. S’il est occupé, il ne pourra faire des siennes !
  • Consommez du gingembre en capsule à raison de 250mg 3 à 4 fois par jour.
  • Utilisez les sea band qui sont des bracelets anti-nausées fonctionnant selon le principe de l’acupression. 

 

Le poids et l’apparence physique :

Beaucoup de femmes ressentent un certain mal être à voir leur poids augmenté et leur physique changé. Pourtant, il est tout à fait normal voire même important de prendre du poids lorsque l’on attend un bébé. En fait, il faudrait prendre entre 10 et 12 kg durant votre grossesse pour que votre bébé se développe au mieux.

Alors ne culpabilisez pas et surtout n’optez pas pour un régime durant cette période (sauf avis contraire d’un médecin) car cela pourrait entraîner des carences chez vous et votre bébé qui a besoin d’une multitude de nutriments et vitamines pour se développer correctement. 

Bien qu’il soit normal de prendre du poids durant votre grossesse, il faut veiller à ne pas trop en prendre. Cela serait à contrario mauvais pour le bébé.

 

5) Alimentation et compléments

Les trois premiers mois de votre grossesse et comme en tout temps, il est important d’avoir une alimentation variée et équilibrée. Les légumes et les fruits faisant partis d’une alimentation saine, vous apporteront les vitamines et nutriments dont votre organisme et votre bébé ont besoin pour fonctionner correctement et se développer. Il est recommandé d’en manger cinq par jour. Je vous conseille de privilégier les fruits et légumes de saison BIO et si vous le pouvez de les choisir local.

A savoir :Contrairement à ce que l’on nous recommande, je vous conseille d’éviter les fruits en dessert, en accompagnement d’un bol de céréales au petit-déjeuner ou avec des biscuits au goûter. En effet, les fruits ont pour faculté de se digérer en 15 à 30 minutes et doivent être rapidement éliminé de l’estomac. Lorsque vous prenez votre fruit pendant ou après votre repas, celui-ci se dépose sur le repas que vous venez d’avaler et ne peut être digérer en temps et en heure. Il se retrouve donc à fermenter dans votre estomac et cause des ballonnements puisque se crée des gazs. Le fait qu’il ne puisse pas être digérer correctement empêche le corps d’en assimiler les bienfaits. Votre fruit ne vous apporte alors que très peu de nutriments et vitamines par rapport à ce qu’il aurait dû apporter à votre organisme.

Pour éviter cela, je vous conseille de consommer vos fruits à jeun ou 30 minutes avant de passer à table.

Consommez des protéines animales est également nécessaire pour entretenir et bien faire fonctionner son organisme. Composées d’acide aminé qui permettent la construction et le renouvellement des tissus, elles participent également au développement de l’utérus et de la masse sanguine, fabriquent les os et les muscles de bébé.

Les viandes, la volaille et le jambon apportent du fer et les poissons des oligoéléments nécessaires à la grossesse tels que l’iode. Les poissons gras (saumon, maquereau..) apportent des graissent utiles au développement du cerveau de bébé. Les œufs apportent les vitamines A et D et le fromage est une excellente source de calcium.

NB : On croit souvent à tort que lorsque l’on est enceinte nous devons manger pour deux. Ceci est une erreur car en réalité, vous devez continuer de vous alimenter normalement et de manger des quantités normales tout en ayant une alimentation saine, variée et équilibrée. Vous devez prendre en moyenne 1,3Kg par mois de grossesse pour un total de 10-12kg pas plus si vous voulez garder la forme et ne pas mettre en danger la santé de bébé. Il arrive parfois que l’on prenne plus mais ce sont les kilos qui dépassent la moyenne des 10-12kg recommandé que l’on a finalement du mal à éliminer ensuite en plus de mettre votre santé et celle de bébé en danger.

Les compléments :

L’acide folique ( vitamine B9 ):

De nombreuses études ont démontré que l’acide folique est primordial pour le bon développement du système nerveux de bébé. Etre en carence de cette vitamine augmente les risques de malformations et plus particulièrement au niveau de la fermeture du tube neural. 

On trouve cette vitamine dans les légumes à feuilles vertes, dans les oeufs et le fromage. Pourtant, la plupart des femmes n’atteignent pas la dose journalière recommandée.  C’est la raison pour laquelle toute femme enceinte se voit prescrire de l’acide folique à raison de 400microgrammes par jour. 

Si vous prévoyez d’avoir un bébé, il est conseillé de commencer la supplémentation deux mois avant la conception car c’est au cours du premier de grossesse que le système nerveux du bébé se constitue. 

La vitamine D :

Cette vitamine est essentielle à la grossesse car elle contribue au développement du squelette de bébé.  Une femme enceinte en carence de vitamine D peut également voire survenir divers soucis tels qu’une pré-éclampsie, un diabète gestationnel ou encore un retard de la croissance intra-utérine. Des études démontrent que la supplémentation en vitamine D réduirait les risques de faible poids du bébé ainsi que les naissances prématurées. 

On retrouve une petite quantité de vitamine D dans certains aliments comme dans la sardine, le thon, le saumon ou les produits laitiers riches en vitamine D mais la plus grosse source de vitamine D provient du soleil puisque la peau synthétise les rayons ultraviolets B. 

Généralement, les médecins prescrivent de la vitamine D au sixième ou septième mois de grossesse. 

Pour ce qui est des autres compléments et vitamines, on se supplémente que lorsqu’une carence a été établie par un médecin. 

 

Auteure du blog hello-bebe.fr Je réponds à vos questions en 24h

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *